Se masturber sans éjaculer, risqué ?

Forum-seduction.com Forums Sexualité Se masturber sans éjaculer, risqué ?

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #302
    Quentin
    Player

    Bonsoir tout le monde, la masturbation sans éjaculation, c’est risqué ?

    Depuis un certain temps, lorsque je me masturbe, je me tâte à ne plus éjaculer pour diverses raisons :
    – Je garde mon énergie vitale, sexuelle et une libido importante
    – Je peux néanmoins continuer à me faire plaisir avec quelques va-et-vient lorsque l’envie est importante

    Mais la question que je me pose : y a t’il des risques pour la santé à se masturber et arrêter un peu avant voire juste avant l’éjaculation ?

    J’ai lu quelques témoignages, je voudrai savoir si c’est vrai ou si c’était des conneries :
    – Le sperme partira dans la vessie et s’il sèche peut créer une barrière qui fait que le pipi ne passe plus
    – Ça fait mal aux testicules, et ce n’est pas une blague le syndrome de la couille bleue
    – La masturbation ne se finilisant pas par l’éjaculation (masturbation partielle 3/4) augmenterait le risque de provoquer une hyperdermie de 2ème degré qui a forte dose favoriserait le cancer de la prostate, d’autres effets sont a ce jour connus (maux de tête , pertes de mémoire, pertes auditive , pulsions homosexuelles, etc.)

    #364
    Statham
    Player

    Si tu te masturbe au point d’éjaculer fait le, maintenant ce que je te propose c’est de contrôler ton éjaculation c’est encore mieux et tu peux rendre une fille folle, en contrôlant ton éjaculation, tu prends bcp plus de plaisir et tu dure plus longtemps, les meufs vont kiffé;)

    #365
    Organ
    Player

     » – Je garde mon énergie vitale, sexuelle et une libido importante »

    C’est pas un peu bidon ça ? Quand t’as une vie active, que tu travailles dur, que tu baises, t’as plus forcément le temps ni l’envie de te branler.

    Si tu veux éjaculer, vas-y, c’est normal d’éjaculer, c’est la vie.

    #428
    Helix
    Player

    Je confirme avec Organ. Un sexologue me l’avait infomé. La masturbation n’est pas couteuse énergétiquement parlant. Simplement le rapport sexuel est intense physiquement car l’excitation créer une hyper tension musculaire. La fatigue n’est qu’un système de sécurité musculaire avec l’endorphine.

    Comme on sait que de manière générale, nos muscles serait doté de plus de force que ce que l’on a l’habitude d’avoir. C’est une inhibition neurologique pour éviter des blessures des ligaments et des muscles. Mais j’ai dans certaine circonstances de survie. Le corps peut désinhiber cette force. Un grain galet qui lève une voiture pour sauver la jambes de quelqu’un à qu’il tient. La personne disait  » Je vous tellement le sauver que j’ai trouvé une force venue de nulle part… je sais pas comment j’ai fais.. j’ai mal partout… Je pense pas que je pourrais le refaire… »

    « L’hormone sécrétée lors de cette période est appelée l’endorphine qui tend à créer une grande envie de dormir chez l’homme. De ce fait, ces divers états que le corps traverse en une fraction de seconde sont source de grande fatigue également chez l’homme. »

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.