Comment je me suis planté !

Forum-seduction.com Forums SOS aide perso : posez vos questions ! Comment je me suis planté !

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #598
    Icare
    Player

    Salut l’équipe.

    Le sujet est long mais intéressant, très psychologique.

    Je vais essayer d’être concis et de soigner l’écriture.

    Je crois avoir compris mes erreurs et si ça peut aider certain dans le game tant mieux.

    Depuis quelques temps maintenant on m’a imposé une nouvelle collègue à mon taff, jeune la vingtaine, franchement mignonne, très solitaire aussi.

    Je suis moi même en couple et je sens que ça va pas beaucoup me plaire cette affaire, je soupçonne même mon patron de m’avoir imposer une bombe dans mon service.

    1ER ACTE

    Elle est réceptive, regard coquin de 3/4, elle ne peut pas s’empêcher de tricoter ses cheveux quand elle me parle, elle me trouve mignon et avec du charme. Je lui dit que je suis plus vieux qu’elle, mais apparemment l’âge n’est pas un problème. Elle plonge de tant en tant son regard intensément dans le mien et même mes collègues me disent qu’elle est attiré.

    2E ACTE

    Putain, je sens le danger!! Je décide de faire ce qu’il ne faut jamais faire, intellectualiser, intellectualiser , intellectualiser. Ne pas être mystérieux, mais bon pote et cool. En espérant que ça marche.

    Dans mon fond intérieur , je ne peux pas m’empêcher de faire des neg-it, de l’humour arrogant, de continuer à me comporter en alpha, c’est dans ma nature et j’ai été à bonne école. (littérature et pratique – Je n’ai jamais connu le célibat). On parle de sexe ensemble, elle me pose des questions intime, ça ne la dérange pas que je matte ses fesses, elle se lève même exprès pour que je regarde. bref très ambiguë.

    Je commence à voir les effets, mon plan fonctionne.. ouf elle se désintéresse, je crois en tout cas (elle a un mec, c’est même moi qui lui ai suggérer le rdv), en même temps je lui raconte tout comme un bon pote voir même je fais le mec chiant..

    Son mec, apparemment pas beaucoup de sentiment pour lui et d’après elle, nul au lit. En tout cas c’est pas ouf et leur relation ben bif bof.

    3E ACTE – Arroseur Arrosé
    Et là le problème arrive , c’est moi qui suit dans la situation inverse, en voulant l’éloigner pour me protéger. Maintenant j’ai envie de la séduire.

    Comme avant je ressors mon arsenal, kino, prizing, neg-it humour arrogant et mystérieux. (enfin le mystère c’est un peu dur à rattraper)

    Pour résumé les actions :
    – J’ai établis progressivement un contact assez fort avec elle.
    – je peux lui tenir la main, passer ma main dans ses cheveux, lui toucher la nuque, les cuisses, passer mes mains sur ses lèvres ou la prendre par la taille et même toucher l’aine. Pour nous amuser, j’ai même pris ses mensurations. Je le fais toujours de manière très sensuel.. en parlant de zone érogène.
    – Un jour où elle m’a saouler, je l’ai envoyé chié.. 1heure après elle pose son pied contre le mien en pleine réunion de direction, elle me regarde et me souris.. je lui demande pourquoi ? Elle me répond qu’elle n’en sait rien.

    Pour les fois suivantes , c’est toujours la même chose , je ne sais pas pourquoi je fais ça ou je te laisse faire ça etc..

    Je décide d’y aller franco avec elle, je lui tiens la main et les yeux dans les yeux je lui dis que j’ai envie d’aller plus loin avec elle, elle rougit, me souris , ses pupilles se dilatent comme des yeux de ptit chat. On est interrompu et juste après je lui demande ce qu’elle en pense, elle me dit et mon copain j’en fait quoi.. je lui dit que personne n’est obligé de savoir (merci john alexander) Mais que je ne cherche pas du sérieux, juste profiter de l’instant discrètement. Je lui demande si elle a déjà était attiré par moi, elle fuit mon regard, gesticule et me sort « je veux pas de problème au travail » donc non, tu te fais des films. Ok point final ?! On passe les congés je verrai plus tard. Coup dur j’ai rien compris.

    Acte 4. Je décide d’arrêter les frais.
    Je m’investis trop dans un truc qui ne fonctionne pas, trop ambiguë, trop incertain, je décide de me recentrer sur moi et de la laisser un peu seul.
    Du coup c’est elle qui revient qui traine un peu plus longtemps dans mon bureau. Je reste cool, détacher un peu autoritaire même.

    Finalement on prend l’habitude de manger dehors, je viens l’embêter, la chatouiller, à chaque fois, c’est la peur d’être vue qui la bloque, elle lève la tête et regarde si un collègue ne nous regarde pas. Je lui enlève ses chaussures, lui caresse les pieds, les cuisses et je l’embrasse même dans le dos. Elle me dit en rigolant d’arrêter de jouer avec elle.

    Ok je suis certain de mon coup cette fois si je fonce.

    FIN DU CHAPITRE DERNIER ACTE

    Je lui propose un massage (on en parle souvent car elle n’en a jamais reçu).
    Je prend une chambre d’hôtel pour être tranquille, elle est partante. Et là dégringolade la veille elle me dit  » juste pour un massage pas plus, c’est déjà très ambigue entre nous ». oK Je suis surpris.. mais bon résistance de dernière minute je connais ça, elle n’assume pas, je lui dit ok, je la rassure et je vais dans son sens et je continue à proposer.
    Finalement elle n’est plus sure d’elle, elle pense réfléchir, le lendemain jour J elle me dit , c’est toi qui décide je te laisse gérer. Ok on fonce 🙂 elle se décharge de la responsabilité.

    Et en fin de compte, il ne sait rien passer. J’ai juste fait un massage, elle était plus ou moins détendu, j’ai poser mes mains un peu partout, toujours dans le respect, très sensuel, je me souviens encore prendre ses fesses à pleines mains. J’ai attendu des signes d’ouvertures, j’ai essayé de créer des occasions. Mais rien !!! Pourtant bonne complicité, elle n’était pas trop gênée d’être en sous vêtement devant moi, elle rougissait à mes commentaires, pupilles dilatés, je sens de excitation. Mais à chaque tentative d’approche elle se crispe un peu.

    J’ai essayé d’avoir une explication, dans le lit en caressant son pied avec le mien et une main posé sur son cul, je lui parle. Les explications qu’elle me donne.
    – Je ne sors pas avec un collègue; (même si elle doit être bientôt muté je ne l’a verrai plus ensuite.)
    – Je ne suis pas attiré par toi. (Ah bon !?)
    – Le copain, il existe plus dans les excuses..
    – Je ne suis pas une fille avec une grosse libido.
    – Je n’ai jamais été satisfaite au lit comment savoir si t’es vraiment doué ?
    – T’as du mal comprendre mes intentions.
    – Je suis jeune et naïve (à son âge ça ne tient pas comme excuse)

    Je laisse tomber l’affaire.. je lui ai demandé quand même si j’étais friend zoné et réponse Non.

    Conclusion :

    Je pense avoir tellement bien fait le travail de déconstruction au départ que je n’ai pas su rattraper le coup, elle ne me voit plus comme un coup potentiel mais comme un kiné ! mdr

    Ou j’ai pas compris un truc.

    Ou elle est dingue.

    Bref trop ambiguë, trop prenant, trop dangereux.

    Un avis ?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.